Xavier Bébin – Philosophie et Justice

Dirigeant d’organisations, Xavier Bébin est diplômé de Sciences Po Paris, promotion 2005. Passionné par la philosophie politique, la criminologie et la nature humaine, tant d’un point de vue psychique que physique, il s’intéresse depuis plusieurs années à des sujets de santé, de politiques publiques et de justice. Il est l’auteur d’un ouvrage de philosophie politique intitulé « Pourquoi punir, l’approche utilitariste de la sanction pénale », publié chez L’Harmattan et d’un livre de politique pénale et criminologie, « Quand la Justice crée l’insécurité », édité chez Fayard. Revenons sur son premier ouvrage « Pourquoi punir, l’approche utilitariste de la sanction pénale », publié en 2006 et préfacé par Alain-Gérard Slama, éditorialiste au Figaro et à France Culture. Cet ouvrage a fait l’objet de recensions dans « La Revue Internationale des Livres et des Idées » en 2008, dans la « Revue de Droit international et de Droit Comparé » et dans la « Revue Benthamienne » en 2007, sur lesquelles nous allons nous appuyer ici.

Xavier Bébin, Pourquoi Punir ?

 

Dans cet ouvrage, Xavier Bébin dresse, dans un premier temps, un état des lieux concernant les différents arguments et échanges tournant autour de l’approche utilitariste de la sanction pénale. Selon l’auteur, cette question est primordiale dès l’instant qu’on s’interroge et qu’on cherche des réponses aux problèmes sociaux et sociétaux d’aujourd’hui. Le livre de Xavier Bébin apparaît comme un ouvrage clé pour comprendre et approfondir les questions relatives au concept de philosophie appliquée à la justice.

Pour mettre en exergue la puissance de l’approche utilitariste, Xavier Bébin fait la balance entre les arguments de ceux qui parlent de cadre répressif actuellement à l’œuvre dans nos sociétés et le point de vue défendu par une partie des intellectuels considérant que la prison ne serait pas une réponse aux errances de certains criminels. À la suite de quoi il émet des pistes d’application concrètes relatives aux politiques de lutte contre la criminalité.

Dans la recension de 2008 consacrée à son ouvrage et publiée dans « La Revue Internationale des Livres et des Idées », un écrivain présente l’introduction du livre comme un outil efficace permettant de bien aborder le concept de l’approche utilitariste. Il affirme ensuite que l’auteur réhabilite cette idée forte en abordant des questions liées au débat sécuritaire bien souvent passées sous silence. Cet ouvrage apporte selon cet écrivain un regard neuf et vivifiant sur un sujet hautement d’actualité.

La philosophe de la « Revue Benthamienne » parle quant à elle d’un ouvrage ayant l’ambition de faire une synthèse sur le sujet tout en éludant les inexactitudes habituellement émises. Selon elle, Xavier Bébin a l’habileté de construire son ouvrage sur un aller-retour constant entre différents travaux de recherches et la pratique du terrain, dans le but d’émettre des propositions pénales précises et illustrées par des exemples clairs. La caution donnée par Alain-Gérard Slama, éditorialiste de renom, rédacteur de la préface du livre, est aussi un gage de sérieux, garantissant un cadre intellectuel fort.